Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
07 Jan

Conférences : Presse

Publié par Nathalie Garance

Voici l'article de Chrystel GUENE pour l'Indépendant de l'Yonne, paru le 17 février 2015 après l'une de ces conférences à l'Université populaire de Sens, celui de  Laure Bercier pour Villages Infos, paru le 7 juin 2013 après la première de ces conférences donnée à l'Atelier, à Anet et celui de  Cécile Jouanel  paru le 21/12/2013 paru dans La montagne :

 

 

 

 

Conférences : PresseConférences : Presse

 

 

Article du 21/12/2013 paru dans La montagne :

Polar et philosophie peuvent à première vue paraître aux antipodes l'un de l'autre. Pourtant, au terme de sa « Garde à vue » par l'association l'Amiral flottant, Nathalie Garance à brillamment montré les liens qui les unissent étroitement.

Professeur de philosophie et auteur de polar, Nathalie Garance était la troisième invitée de l'année de l'association l'Amiral flottant à se retrouver en « Garde à vue » dans la salle Georges-Conchon.

Devant un public curieux d'en apprendre un peu plus sur les relations qu'entretiennent le polar et la philosophie, elle a réussi à captiver son auditoire et a été « relâchée » sous les applaudissements.

Quête de la vérité, opposition récurrente entre l'intuition et la raison, se retrouvent chez de nombreux personnages, comme Adamsberg et Danglard de Fred Vargas, le commissaire Maigret de Simenon, et bien sûr Sherlock Holmes, pour ne citer que les plus connus. Ce qui est également marquant dans ce genre littéraire, c'est l'importance du discours qui est autant une source de réponses qu'un lieu de confrontation entre l'enquêteur et le meurtrier.

Pour la conférencière, c'est la « matière première » du roman policier qui trahit les mensonges mais qui renvoie aussi le policier à ses propres doutes.

Pour finir son exposé, Nathalie Garance s'est penchée sur la philosophie d'Épicure appliquée à la littérature noire. Si la pensée épicurienne est une thérapie face à l'angoisse de la mort, le roman policier permet aux lecteurs d'expérimenter la mort à travers leur identification aux personnages.

Véritable apologie du roman policier comme vecteur d'éducation, d'empathie, d'introspective et d'ouverture d'esprit, les propos de la philosophe romancière invitaient chacun à découvrir ou redécouvrir le genre sous un nouvel angle.

Pour terminer la soirée, la romancière s’est livrée à une séance d’échanges avec le public.

Cécile Jouanel

Conférences : Presse

Lien vers la présentation de la conférence par Les 48H du polar à Clermont :

http://www.48h-du-polar.fr/garde-a-vue-n3-conference-de-nathalie-garance-sur-le-theme-polar-et-philosophie/

Lien vers le compte-rendu de la conférence :

http://www.48h-du-polar.fr/pause-philosophique/

À propos

Site de Nathalie Garance, romancière.